Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Crise alimentaire au Sahel : La Chaîne du Bonheur et ses partenaires lancent un appel aux dons

La situation humanitaire au Sahel s’est encore aggravée en raison des conflits régionaux et des conditions d’accès à la nourriture incertaines. Les organisations d’entraide qui travaillent en partenariat avec la Chaîne du Bonheur ont lancé, en mars déjà, leurs premiers programmes d’aide d’urgence au Mali, en Mauritanie, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad, afin d’intervenir à temps et éviter le pire. La Chaîne du Bonheur soutient ses partenaires et ouvre un compte pour récolter des dons. Ceux-ci peuvent être déposés dès maintenant sur le compte postal 10-15000-6, mention « Sahel ».

« Avec cet appel aux dons, la Chaîne du Bonheur montre qu’elle ne veut pas attendre que la crise du Sahel apparaisse dans les journaux pour agir ; elle veut apporter son soutien maintenant, lorsque l’aide est la plus efficace », explique Alain Geiger, responsable du Département Projets. ADRA, Caritas, CBM – Mission chrétienne pour les aveugles, la Croix-Rouge suisse, EPER, Helvetas, Terre des hommes – aide à l’enfance, Solidar Suisse et Swissaid, partenaires de la Chaîne du Bonheur, ont déjà commencé leur action d’aide d’urgence dans la région du Sahel.
D’autres examinent leurs possibilités d’intervention. Ces organisations d’entraide sont actives dans la région depuis longtemps et peuvent bénéficier des réseaux de contacts existants. L’aide alimentaire, pour les êtres humains et pour le bétail, figure au premier plan de l’aide d’urgence, de même que la protection de l’eau et des sols, ainsi que les projets de distribution de semences, en prévision de la prochaine saison des pluies.

Les raisons de la crise alimentaire qui s’annonce au Sahel sont multiples et diffèrent d’un pays à l’autre. Des récoltes insuffisantes plusieurs années de suite, le prix élevé des denrées alimentaires et le retour massif des migrants qui n’ont plus de travail au Maghreb ont conduit à l’appauvrissement et à une pénurie des moyens de subsistance. Les conflits régionaux, qui font augmenter drastiquement le nombre de personnes déplacées, aggravent encore cette situation.

Les Nations Unies estiment qu’au cours de l’été, près de 15 millions de personnes pourraient être touchées par la crise alimentaire qui se propage dans la région du Sahel. Le taux de personnes qui souffrent de malnutrition au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Tchad oscille aujourd’hui déjà entre dix et quinze pour cent. Il est donc indispensable d’entamer une action d’aide coordonnée pour éviter une crise humanitaire.

Pour apporter une aide rapide et efficace dans toute la région du Sahel, la Chaîne du Bonheur et ses partenaires lancent un appel aux dons sur le compte postal 10-15000-6, mention « Sahel ».