Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

La Chaîne du Bonheur lance un appel aux dons pour l’aide en Afghanistan

L’arrivée au pouvoir des Talibans a créé la panique et augure une nouvelle vague de besoins humanitaires dans ce pays déjà exsangue. La Chaîne du Bonheur lance un appel aux dons pour fournir de l’aide essentielle sur place et dans les pays voisins, où se réfugieront les personnes les plus menacées. Elle est en contact avec ses organisations partenaires, qui sont déjà actives sur le terrain, et met à disposition 1 million de francs de son fonds d’urgence. Les dons sont les bienvenus sur le compte postal 10-15000-6 mention « Afghanistan » ou directement via le site www.bonheur.ch.

Suite à la prise de pouvoir des Talibans, la panique s’est répandue dans tout l’Afghanistan : des foules de personnes tentent leur chance de sortie à l’aéroport, alors que des milliers d’autres – femmes surtout – restent cloîtrées chez elles, en attendant de comprendre ce que leur réserve le nouveau régime. Plus de 400’000 personnes avaient fui l’avancée des Talibans à l’intérieur du pays, sur Kaboul et Kandahar surtout, et se retrouvent maintenant bloquées et dans le besoin. Tous les indicateurs sont au rouge : la sécheresse, les combats et les conséquences de la pandémie de coronavirus ont plongé 9,1 millions de personnes dans la faim. Ce nombre va exploser.

Déploiement de l’aide humanitaire

Vu le niveau de violence depuis des décennies, l’Afghanistan a toujours été un pays difficile pour le travail humanitaire, qui requiert patience et prudence. Néanmoins, les Talibans savent qu’ils ne peuvent se passer de l’aide humanitaire et assurent – pour l’instant – vouloir la laisser se déployer. Il est crucial de soutenir les organisations sur place afin d’augmenter leurs programmes pour contrer la catastrophe humanitaire qui se dessine. La Chaîne du Bonheur dispose de deux partenaires en Afghanistan – Fondation Terre des hommes et Medair – qui proposent de la nutrition et des soins de santé (notamment face au COVID-19) et de l’aide directe aux plus vulnérables. En outre, la Chaîne du Bonheur peut soutenir ses partenaires et leurs propres réseaux, notamment MSF et Helvetas, ainsi que le CICR.

« Face à la détresse de la population, les organisations partenaires de la Chaîne du Bonheur peuvent amplifier leurs programmes humanitaires, afin de lutter contre la faim et l’effondrement des soins de santé. Nous attribuons 1 million de francs de notre fonds d’urgence et comptons sur la solidarité des Suisses et des Suissesses pour faire une vraie différence », dit Ernst Lüber, responsable de programmes de la Chaîne du Bonheur.

En parallèle aux besoins humanitaires qui explosent dans le pays, il est attendu que les groupes de population les plus menacés par le nouveau régime, notamment les femmes éduquées, aillent chercher de nouvelles voies de fuite. La Chaîne du Bonheur soutiendra également des projets humanitaires dans les pays voisins de l’Afghanistan – par exemple au Tadjikistan, en Ouzbékistan et au Pakistan – lorsque les réfugiés y arriveront.

APPEL AUX DONS

Les services essentiels déjà fragiles, comme la santé et l’éducation, risquent de s’effondrer. Il est indispensable que les organisations humanitaires augmentent leurs services, notamment les soins de santé primaire et la distribution de nourriture.

Dans la situation désespérée qui engouffre la majorité des Afghans, vos dons permettent de monter une réponse humanitaire adéquate face à l’ampleur de la crise, non seulement sur place mais aussi dans les pays limitrophes.

Les dons peuvent être effectués directement sur le site www.bonheur.ch ou sur le compte postal 10-15000-6 avec la mention « Afghanistan ».