Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Près de 700 000 francs récoltés: Bilan couronné de succès pour KiddyPlus

24 jours, 24 fenêtres sur 24 objets ou activités d’exception, tel était le principe du calendrier de l’Avent KiddyPlus de la Chaîne du Bonheur en faveur de l’enfance en détresse. La promesse a été tenue et le pari gagné puisque les 24 objets ou prestations proposés par des personnalités – avec l’ouverture d’une 25e fenêtre – ont trouvé chacun un acquéreur après de vives enchères. Plus de 85 000 francs ont été récoltés par les ventes; les dons se chiffrent à près de 611 000 francs (dont un don unique élevé). La totalité de cette somme, soit environ 700 000 francs, servira à financer les projets liés à l’enfance soutenus par la Chaîne du Bonheur et mis en œuvre sur le terrain par ses organisations partenaires.

Qu’ils soient amateurs de nouvelles sensations, d’art ou désireux de vivre une expérience originale, les 24 meilleurs offrants ont eu une bonne raison d’avoir renchéri pour remporter l’objet ou l’activité de leur choix. Un des principaux atouts de cette campagne était de permettre à chacun de participer quels que soient ses goûts ou son budget. Ainsi, les offres ont oscillé entre CHF 250.- et 15 000.-. Quelques exemples: Hans Erni réalisera un tableau devant le «gagnant» pour plus de CHF 11 000.-; les 12 cartes postales d’Emil ont atteint CHF 5000.-, un vol en hélicoptère avec Nick Hayek vers une fabrique de montres CHF 4121 et la cravate de Daniel Brélaz CHF 496.-. Cette action a été possible grâce à la TSR, ricardo.ch, «Le Matin», «Blick am Abend» sans oublier les nombreuses personnalités. La RSR, DRS 1 et la TSI ont aussi rendu compte de KiddyPlus.

Si cette campagne est novatrice par son déroulement et les moyens utilisés, le soutien aux enfants défavorisés ou victimes de catastrophes dans le monde s’inscrit dans l’histoire de la Chaîne du Bonheur et fait partie de ses buts statutaires depuis son origine. En outre, la force de la Fondation repose sur le fait de pouvoir réunir plusieurs organisations spécialisées dans différents domaines liés à l’enfance. Par exemple, elles distribuent des vivres, permettent un accès aux soins, facilitent des formations dans le sens d’une aide à l’autonomie. Actuellement, plus de 150 projets financés par la Chaîne du Bonheur sont en cours de réalisation.