Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Un an après les inondations au Pakistan

La Chaîne du Bonheur finance 27 projets pour 20 millions de francs.

Après les pluies torrentielles en juillet et août 2010 qui ont engendré des inondations historiques au Pakistan et dans les pays limitrophes, la Chaîne du Bonheur a engagé près de 20 millions de francs sur les 42,1 millions récoltés jusqu’alors. Elle soutient 27 projets dans trois pays mis en oeuvre par neuf organisations d’entraide. L’avancement des projets suit une évolution normale dans un pays où l’insécurité règne dans certaines régions.

Après un hiver aux conditions rudes, les mesures d’urgence ont permis à quelque 20 millions de personnes affectées de survivre alors qu’elles avaient dû fuir leurs terres en raison des crues. Les premiers projets de reconstruction ont vu le jour comme la reconstruction ou réhabilitation de maisons et d’écoles voire d’infrastructures dans les villages de montagne, la relance des activités économiques pour les prochaines saisons agricoles, la réintégration scolaire des enfants ou la reprise de l’accès aux soins de santé pour les femmes. Les projets se concentrent principalement dans deux zones les plus fortement touchées: au nord où les pluies torrentielles ont tout emporté sur leur passage et au sud où la stagnation des eaux n’a pas permis de cultiver les champs à temps.

Les besoins sont immenses compte tenu de l’ampleur des dégâts et le nombre d’organisations d’entraide limité sur place. Les risques d’insécurité dans ce pays poussent les organisations à rester très prudentes et vigilantes.

Projets - Pakistan