Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Famine en Afrique de l’Est — La Chaîne du Bonheur dresse un premier bilan

Suite à la grave sécheresse de l’été 2011, près de 13 millions de personnes ont été frappées par la famine et dépendent de l’aide alimentaire. La situation s’est améliorée mais reste précaire. La Chaîne du Bonheur a reçu plus de 28,4 millions de francs de dons, dont la moitié a été investie dans 17 projets d’aide d’urgence. Les projets d’aide se poursuivent, bien que les problèmes de sécurité entravent le travail humanitaire des organisations partenaires de la Chaîne du Bonheur.

leur action en Somalie, en Éthiopie et au Kenya, dans les camps de réfugiés et dans les régions les plus touchées par la sécheresse. La Chaîne du Bonheur a contribué au financement de 17 projets d’aide alimentaire à hauteur de 14,5 millions de francs en Afrique de l’Est.
Les projets ont principalement porté sur l’aide d’urgence aux réfugiés et aux victimes de la famine. Les organisations d’entraide distribuent des denrées alimentaires, de l’eau et des kits d’hygiène. Les personnes affaiblies et les malades bénéficient de soins médicaux, les enfants reçoivent des aliments adaptés et sont vaccinés. Désormais, le but est d’améliorer durablement la situation de la population en proie à la famine : les travailleurs humanitaires, aidés de la population locale, défrichent les terres arables, réparent ou mettent en place des systèmes d’adduction d’eau et des citernes ou construisent des abreuvoirs pour le bétail. Des semences sont en outre distribuées pour encourager la production agricole.

La violence, obstacle au travail des organisations d’entraide
Dans une Somalie déchirée par les conflits, ainsi que dans les régions voisines du Kenya et de l’Éthiopie, les organisations d’entraide doivent chaque jour composer avec une situation sécuritaire extrêmement précaire. En Somalie, la plupart des régions les plus durement frappées par la sécheresse sont aux mains des rebelles qui n’hésitent pas à bloquer les convois humanitaires et à attaquer les organisations d’entraide.

Extension de la famine en Afrique de l’Ouest
La famine en Afrique de l’Est sévit toujours et déjà, huit autres pays du Sahel sont frappés par la sécheresse. Des millions de personnes, surtout des enfants, sont menacées. Les organisations d’entraide ont sonné l’alarme dès fin janvier : aujourd’hui déjà, la famine toucherait six millions de personnes au Niger, au Mali, en Mauritanie et au Tchad. La Chaîne du Bonheur et ses partenaires sur le terrain sont très attentifs à l’évolution de la situation en Afrique de l’Ouest et évaluent les possibilités de venir en aide aux populations concernées.

Organisations partenaires de la Chaîne du Bonheur actives en Afrique de l’Est : ADRA, Caritas, Croix-Rouge suisse, EPER, Handicap International, Medair, MSF Suisse, Terre des hommes – aide à l’enfance.