Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Famine en Afrique : la Chaîne du Bonheur a urgemment besoin de dons supplémentaires

Les 17,8 millions de francs rassemblés suite à la collecte « Famine en Afrique » d’avril 2017 ne suffiront pas pour financer tous les projets proposés par les ONG partenaires de la Chaîne du Bonheur en réponse aux conséquences dramatiques des conflits et de la sécheresse en Somalie, au Soudan du Sud et au Nigéria. La crise alimentaire menace toujours des millions de personnes dans ces trois pays. La Chaîne du Bonheur relance par conséquent son appel aux dons et espère collecter rapidement deux à trois millions de francs supplémentaires pour répondre aux besoins des victimes auprès desquelles travaillent les ONG sur le terrain.

Traitement de la malnutrition, soins médicaux d’urgence, accès à l’eau potable et aux sanitaires, aide alimentaire : 12 projets de 9 ONG partenaires sont actuellement financés en Somalie, au Soudan du Sud, au Niger, au Nigéria et en Ouganda grâce à la collecte de la Chaîne du Bonheur d’avril dernier, ce qui permet de venir en aide à 416’000 hommes, femmes et enfants. La crise alimentaire en Afrique demeure extrêmement préoccupante. Selon les dernières estimations de l’ONU, plusieurs millions de personnes dans ces pays sont toujours en danger de déficit nutrionnel sévère, voire menacées par la famine. Guerre et sécheresse rendent la situation invivable dans des régions très étendues. Il en résulte de grands flux de déplacés et de réfugiés, qui arrivent dans des camps, souvent dans un pays limitrophe, dans un état physique et psychique extrêmement critique.

Grande réactivité des ONG suisses

Avec la collecte du mois d’avril, cinq ONG partenaires de la Chaîne du Bonheur ont pu fournir rapidement une aide d’urgence aux populations affectées. ADRA, Save the Children et Medair en Somalie, Terre des hommes – aide à l’enfance au Soudan du Sud et l’EPER dans les camps de réfugiés en Ouganda ont couvert les besoins en eau, nourriture et soins médicaux. Ces mêmes ONG ont intensifié leurs activités et d’autres, comme Caritas au Somaliland et CBM Mission Chrétienne pour les Aveugles au Niger, ont démarré de nouveaux projets. La Chaîne du Bonheur a également soutenu le CICR dans son vaste programme au Nigéria, en particulier dans la région très dangereuse du Nord-Est près du Lac Tchad où conflit et sécheresse rendent la situation catastrophique. A ce jour, ce sont 10,5 millions de francs qui ont été engagés dans 12 projets pour durer entre 6 et 12 mois. Début août, la Fondation a reçu 8 nouvelles demandes de financement pour un montant total de plus de 11 millions de francs. Les fonds actuellement à disposition sont loin de suffire pour répondre à l’ampleur des besoins.

Faire un don

Les dons peuvent être effectués en tout temps sur www.bonheur.ch, par le biais de l’application de la Chaîne du Bonheur « Swiss Solidarity » ou encore sur le compte postal 10-15000-6 (mention « Famine en Afrique »). Des bulletins de versement de la Chaîne du Bonheur sont à disposition dans tous les offices postaux.