Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Bilan 2019 : La Suisse, premier pays bénéficiaire de l’aide dépensée

Grâce à la générosité de ses donatrices et donateurs, la Chaîne du Bonheur a soutenu l’an passé plus de six millions de personnes à travers 37 pays dans les domaines de l’aide d’urgence, de la reconstruction, du relèvement économique, de l’aide à l’enfance et de l’aide sociale. Le total des dons employés a atteint plus de 29 millions de francs. Plus de 17% de cette aide, soit quelque cinq millions de francs, sont allés à des projets en Suisse, ce qui représente le total le plus élevé dépensé par la Fondation dans un seul pays en 2019.

En 2019, la Chaîne du Bonheur a soutenu 234 projets de ses ONG partenaires dans 37 pays pour un montant total de 29,2 millions de francs. Plus de 17% des dons sont allés à des projets d’aide en Suisse dans différents domaines : prise en charge et protection des enfants victimes de violence familiale, réinsertion professionnelle et sociale des jeunes en rupture et aide aux personnes ayant subi d’importants dégâts à la suite de catastrophes naturelles, notamment aux habitants de Bondo.

À l’étranger, les dons ont principalement servi à financer des projets en faveur des Rohingya au Bangladesh (4 millions de francs), des victimes du tsunami de 2018 en Indonésie, des victimes de la guerre au Yémen et des populations touchées par le cyclone Idai au Mozambique.

2019 a également été placée sous le signe de l’aide à l’enfance. À l’étranger, la Fondation a utilisé son fonds d’aide à l’enfance pour soutenir 20 projets réalisés dans 15 pays. Main dans la main avec ses partenaires, elle a ainsi contribué à améliorer la protection, la santé et l’accès à l’éducation de plus de 475’000 enfants.

34,69 millions de francs de dons collectés

Pendant l’année sous revue, la Fondation a lancé des appels aux dons pour les victimes de la guerre au Yémen, les populations touchées par le cyclone Idai au Mozambique, les femmes dans les crises oubliées, ainsi que, dans le cadre des opérations Cœur à Cœur et Ogni Centesimo Conta, pour les enfants victimes de violence familiale en Suisse. Les fonds collectés ont totalisé plus de 20 millions de francs. La Fondation a en outre reçu des legs non affectés pour plus de 14,69 millions de francs.

Transition numérique : tests et enseignements

La Chaîne du Bonheur a saisi l’occasion de sa 250ème collecte consacrée aux femmes dans les crises oubliées pour promouvoir le don numérique. Elle a en particulier testé de nouvelles solutions de dons électroniques et réfléchi à une manière plus efficace d’atteindre les donatrices et donateurs, notamment les plus jeunes, et de les sensibiliser aux enjeux humanitaires par le biais de contributions interactives. Avec plus de 25% de dons générés par voie numérique, la Fondation joue un rôle précurseur en la matière sur le marché du don.

Evaluations sur le terrain

Parallèlement à des évaluations menées par des experts indépendants au Burkina Faso, au Népal et au Bangladesh, l’analyse d’impact intervenue dix ans après le séisme qui a dévasté Haïti a constitué le principal volet de l’activité d’évaluation de la Fondation. Elle a notamment permis d’interroger plus de 500 ménages afin de déterminer dans quelle mesure les projets financés par la Chaîne du Bonheur avaient influencé durablement la vie des personnes touchées par la catastrophe. Les résultats de l’étude ont été publiés le 6 janvier 2020.

Élection d’un nouveau directeur

L’année 2019 a été marquée par l’élection de Roland Thomann, qui a succédé à Tony Burgener à la direction de la Fondation. Âgé de 44 ans, ce Zurichois d’origine bernoise a pris ses fonctions au siège de la Fondation à Genève le 1er janvier 2020. Depuis 20 ans, Roland Thomann a occupé différents postes de cadre au sein d’agences de communication réputées. Il a accompagné la transformation numérique de grandes entreprises suisses, dont Migros et Coop, ou encore de fédérations telles que Swissmilk. En qualité de directeur adjoint de la communication et de la recherche de fonds au siège suisse de Médecins Sans Frontières (MSF) à Genève, il a approfondi sa connaissance de l’aide humanitaire d’urgence et est intervenu sur le terrain au Swaziland, au Niger, au Tchad et en République démocratique du Congo.

Le rapport annuel complet 2019 de la Fondation incluant les états financiers sera publié au cours du premier semestre 2020. 

Download fotos : https://server.bonheur.ch/photo/share/Z8t51MAr