Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

75 ans de Chaîne du Bonheur – et près de 2 milliards de francs de dons grâce à l’extraordinaire solidarité suisse

Berne / Genève le 22 septembre 2021. Il y a 75 ans, le 26 septembre 1946, Radio Sottens (aujourd’hui RTS) à Lausanne diffusait la première émission «La Chaîne du Bonheur». Depuis, grâce à l’extraordinaire solidarité de la population suisse, près de 2 milliards de francs ont été récoltés, permettant de financer 5097 projets en Suisse et dans le monde. A l’occasion de ce bel anniversaire, la Chaîne du Bonheur organise avec la SSR, du 12 au 17 décembre prochain, une grande semaine de solidarité au profit des enfants dans le besoin.

Au cours des 75 dernières années, la Chaîne du Bonheur a lancé 257 appels aux dons. Grâce aux près de 2 milliards de francs ainsi récoltés, avec le concours d’organisations partenaires suisses, elle a pu donner de quoi survivre – et envisager un avenir – à d’innombrables personnes de par le monde. La majorité de cette aide est allée à la reconstruction dans des zones sinistrées par des tremblements de terre, des ouragans et autres catastrophes naturelles et, dès la création de la fondation, au soutien aux victimes de guerres et de conflits ainsi qu’au bien-être des enfants.

La Chaîne du Bonheur – le réflexe solidaire suisse

Pascal Crittin, président de la Chaîne du Bonheur et directeur de la RTS: «Depuis 75 ans, grâce à la confiance de la population suisse, la Chaîne du Bonheur peut s’engager avec la SSR et les médias privés en faveur des personnes dans le besoin. Ce fantastique soutien, pendant et après les plus grandes crises, est unique en son genre; ensemble, nous symbolisons la Suisse solidaire.»

Cette solidarité s’est également exprimée lorsque la pandémie de coronavirus a éclaté en 2020, et que la population s’est trouvée en crise pratiquement du jour au lendemain. Grâce aux 43,5 millions de francs de dons récoltés pour la Suisse, plus de 1,7 million de personnes ont pu être soutenues. Dans le même temps, la collecte «Coronavirus International» a permis de venir en aide à 6 millions de personnes dans 17 pays.

Les origines

C’est le 26 septembre 1946, motivés par la volonté d’atténuer les souffrances causées par la guerre et avec une bonne dose de détermination, que deux journalistes radio de Lausanne, Jack Rollan et Roger Nordmann, lancent sur Radio Sottens le premier appel aux dons en faveur des enfants dans le besoin. Peu après, ils diffusent leur première émission radio sur le modèle des chaînes de lettres, «La Chaîne du Bonheur», car l’auditeur.trice qui relève le défi proposé à l’antenne a le droit de choisir le défi suivant. Au départ, les collectes portent sur des dons en nature, et le studio est rapidement submergé de colis et de biens de première nécessité.

Le bras humanitaire de la SSR

Durant 37 ans, la Chaîne du Bonheur fait partie de la SSR. Au cours du temps, il y a de plus en plus d’appels aux dons et la collaboration avec les organisations d’entraide partenaires devient toujours plus complexe. Des structures professionnelles sont désormais indispensables. En 1983, la Chaîne du Bonheur devient une fondation indépendante. Elle reste cependant étroitement liée à la SSR, dont elle est pour ainsi dire le bras humanitaire.

Les journées de collecte, les chaînes et les stations de la RSI, de RTR, de la RTS et de SRF mettent leur logistique et une partie de leur programme au service de la fondation. Elles relaient l’appel à la solidarité et couvrent médiatiquement les événements tragiques concernés, soutiennent le travail des centrales d’appel et informent régulièrement sur l’évolution des montants récoltés.

Un 75e anniversaire fêté dignement du 12 au 17 décembre 2021

A l’occasion de ce bel anniversaire, la fondation organise avec la SSR, du 12 au 17 décembre prochain, une grande semaine de solidarité au profit des enfants dans le besoin.

«La Chaîne du Bonheur a choisi de placer les enfants en détresse, en Suisse et dans le monde, au cœur de sa collecte anniversaire», indique Catherine Baud-Lavigne, directrice ad interim de l’organisation. «La solidarité envers les enfants est essentielle si l’on veut améliorer leur avenir; elle est même souvent indispensable à leur survie.»

En Suisse Romande, l’opération «Tout est possible», est organisée quant à elle du 11 au 17 décembre par la RTS en partenariat avec les chaînes régionales pour célébrer l’événement. L’opération proposera un véritable retour aux sources de la Chaîne du Bonheur en mettant en lien des organisations à but non lucratif ayant des besoins en matériel et/ou en bénévoles avec des personnes prêtes à y répondre.

La Chaîne du Bonheur en chiffres

Depuis sa fondation, il y a 75 ans, la Chaîne du Bonheur c’est:

  • près de 2 milliards de francs de dons,
  • 257 collectes,
  • 5097 projets financés (1525 en Suisse, 755 en Europe, 787 en Afrique, 746 en Asie, 753 en Amérique latine, 528 au Proche et au Moyen Orient et 2 dans le Pacifique sud),
  • une collaboration avec plus de 450 organisations en Suisse et 30 organisations suisses partenaires à l’étranger.

Le plus grand appel aux dons a eu lieu en 2004/2005, lorsque le tsunami s’est abattu sur les côtes d’Asie du sud; il a permis de récolter quelque 227 millions de francs.

Contacts

Chaîne du Bonheur:
Judith Schuler
schuler@bonheur.ch / tél. 079 386 41 47

Service de presse SSR:
Edi Estermann
medienstelle.srg@srgssr.ch / tél. 058 136 21 21