Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

L’aide à la Birmanie distribuée avec succès

Trois mois et demi après le passage du cyclone en Birmanie, l’aide d’urgence en provenance de la Suisse est parvenue aux victimes comme le confirment les organisations partenaires de la Chaîne du Bonheur telles que Caritas Suisse, MSF ou ADRA. Présentes en Birmanie avant la catastrophe et disposant d’employés locaux, les organisations ont pu travailler efficacement et rapidement. Les besoins restent toujours aussi importants, des projets de reconstruction sont en préparation.

Le cyclone Nargis avait causé la mort de quelque 140 000 personnes; 2.4 millions d’individus étaient directement touchés. Même si la distribution de l’aide a dû faire face à des entraves imposées par les autorités, le bilan reste positif car la population birmane a su s’aider elle-même.

«Grâce aux fonds récoltés par la Chaîne du Bonheur, nous avons pu très vite distribuer des matelas, du matériel d’hygiène et des moustiquaires à 15 000 personnes» confirme Joakim Cotting d’ADRA qui collabore aussi avec la DDC et l’ONU. ADRA travaille avec 250 employés locaux et approvisionne principalement par bateau 106 villages soit 60 000 personnes. «Les habitants ont commencé à rebâtir leurs maisons avec notre matériel» a pu se rendre compte sur place Joakim Cotting. Bettina Bühler de Caritas Suisse, qui a séjourné à deux reprises en Birmanie depuis le passage du cyclone, souligne que les conséquences des changements climatiques seront déjà intégrés dans la reconstruction. «Les habitations du delta de l’Irrawady seront construites sur pilotis pour contrer toute montée du niveau de la mer». De plus, les structures des maisons seront renforcées afin de se prémunir plus efficacement contre les dangers provoqués par les cyclones.

La Chaîne du Bonheur a déjà engagé dans l’aide d’urgence la moitié des 4.5 millions de francs récoltés. Les œuvres partenaires de la Chaîne du Bonheur mettent sur pied des projets de reconstruction. Ainsi, la Fondation Terre des hommes prévoit des projets de santé, Caritas Suisse va construire des écoles et des maisons ainsi que la distribution des médicaments, ADRA fournira des bateaux et des filets pour relancer la pêche ainsi que des outils pour la réhabilitation des rizières. La Fondation François-Xavier Bagnoud prévoit, quant à elle, de construire des villages.

«Les besoins sont toujours aussi énormes» assurent Bettina Bühler et Joakim Cotting. Les dons sont les bienvenus sur le compte de la Chaîne du Bonheur CCP 10-15000-6 (mention Birmanie) ou par internet sur www.bonheur.ch.