Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

KiddyPlus: 24 personnalités pour 24 enchères d’exception en faveur de l’enfance

Le 1er décembre débute KiddyPlus, un calendrier de l’Avent télévisé présenté par Jean-Marc Richard en faveur des projets d’aide à l’enfance soutenus par la Chaîne du Bonheur. Roger Federer, Michael Schumacher, Hans Erni, Sergei Aschwanden, Orianne Collins, Emil, Daniel Brélaz, Mary-José Knie, ou encore le Grand Théâtre de Genève, les CFF et La Poste participent à cet événement. Les partenaires officiels de cette action sont la TSR et la plateforme d’e-commerce ricardo.ch. «Le Matin» et «Blick am Abend» s’associent à cette campagne. La RSR se fera aussi l’écho de KiddyPlus tout comme DRS1 et la TSI dans leur région.

Le principe est simple : chaque jour une personnalité propose un objet ou une activité mis aux enchères publiques pendant sept jours sur le site ricardo.ch. Les enchères démarreront dès CHF 1.-.

Léonard Gianadda ouvrira la première fenêtre du calendrier avec la complicité de son ami Hans Erni. Cet artiste offre un tableau spécialement composé par ses soins dans son atelier de Lucerne en présence de l’internaute acheteur. Un week-end en amoureux dans un hôtel de luxe, un bijou unique ou un stage donné par un cuisinier de renommée mondiale composent, par exemple, ce calendrier. Les objets seront connus jour après jour dans le quotidien Le Matin, sur TSR 1 (du lundi au vendredi à 18h30, samedi à 19h10 et dimanche à 19h20) et sur kiddyplus.ch. Depuis ce site, on sera directement aiguillé sur la plateforme e-commerce pour enchérir. Bien évidemment, il est toujours possible de verser un don en faveur du fonds «Aide à l’enfance» de la Chaîne du Bonheur sans pour autant participer aux enchères.

La totalité de la vente des 24 lots reviendra aux projets soutenus par la Chaîne du Bonheur et menés sur le terrain par ses organisations partenaires. La Chaîne du Bonheur vient en aide, année après année, à plusieurs dizaines de milliers d’enfants en détresse dans les pays les plus pauvres ; elle distribue des denrées alimentaires, permet un accès à la santé, des formations dans le sens d’une aide à l’autonomie.

Projets (Allemand)