Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Bilan 2018 : L’aide à l’enfance était au coeur de l’action de la Chaîne du Bonheur en Suisse et à l’étranger

Des centaines de milliers d’enfants et jeunes ont été soutenus en Suisse et à l’étranger l’an dernier. Avec les opérations « Cœur à Cœur », « Jeder Rappen zählt » et « Ogni centesimo conta » organisées en fin d’année en partenariat avec la SSR, la Chaîne du Bonheur a collecté pour la première fois des fonds pour les enfants victimes de violence en Suisse. Par ailleurs, durant l’année, deux journées de collecte ont été organisées respectivement en faveur des Rohingya au Bangladesh et des victimes du Tsunami en Indonésie. Au total, 32,2 millions de francs ont été récoltés en 2018.

L’enfance vulnérable était au cœur de l’action de la Chaîne du Bonheur en 2018. A l’étranger, grâce à son fonds permanent d’aide à l’enfance, la Fondation a soutenu plus de 738’000 enfants dans le cadre de 21 projets dans 15 pays, principalement dans les domaines liés à la protection, la santé et l’éducation. Lutter contre le travail des enfants dans les mines au Burkina Faso, soigner les enfants malnutris en Afghanistan ou aider les enfants avec un handicap au Guatemala sont autant d’exemples d’activités mises en œuvre par les ONG partenaires et financées par la Chaîne du Bonheur.

En Suisse, la Chaîne du Bonheur est venue en aide à plus de 400 enfants et jeunes en rupture socio-professionnelle grâce à l’argent collecté par les opérations de fin d’année 2017 organisées en collaboration avec la SSR : Cœur à Cœur, Jeder Rappen zählt, Ogni centesimo conta. Pour la première fois de son histoire, la Fondation a collecté, grâce à ces mêmes opérations en 2018, de l’argent pour les enfants victimes de violence en Suisse dans le cadre familial. Ainsi, 3,8 millions de francs permettront de financer des activités leur venant en aide.

Aide internationale dans 39 pays

La Chaîne du Bonheur a organisé en collaboration avec la SSR et la radios régionales deux journées nationales de collecte en 2018, l’une pour les Rohingya réfugiés au Bangladesh (11’708’725 francs), l’autre pour les victimes du Tsunami en Indonésie (13’648’479 francs). Dans ces deux pays, les ONG partenaires suisses, toutes expérimentées dans la réponse humanitaire dans des contextes complexes, ont collaboré avec des ONG locales et ainsi pu intervenir rapidement et de manière efficace auprès des populations affectées.

En tenant compte des fonds récoltés les années précédentes pour des projets de relance économique, de réhabilitation ou de reconstruction, par exemple en Haïti, au Népal, en Irak, au Liban ou en Syrie, la Chaîne du Bonheur a soutenu 238 projets mis en œuvre par ses organisations partenaires durant l’année 2018 dans 39 pays.

Interventions inédites grâce au fonds « Innovation »

Grâce à son nouveau fonds pour l’innovation, la Chaîne du Bonheur a financé quatre projets qui utilisent des moyens inédits pour venir en aide aux populations à l’étranger pour un total de près de 389’200 francs. La Fondation, par l’intermédiaire de ce fonds et d’une plateforme d’échanges entre experts, souhaite encourager le développement d’initiatives permettant à l’aide humanitaire d’être plus efficiente tout en respectant les standards requis. Au-delà des méthodes connues, comme l’utilisation des technologies de pointe pour l’aide aux diagnostics médicaux dans des centres de santé en zones reculées, il s’agit, par exemple, de la mise en réseau d’ambulances pour les femmes enceintes dans les zones rurales au Mozambique, ou d’un système de robinets dont l’eau se recycle automatiquement pour une meilleure hygiène pour les enfants et une meilleure utilisation des ressources au Nigéria.

Évaluations sur le terrain

Les spécialistes de la Chaîne du Bonheur ont mené en 2018 des visites de terrain approfondies au Burkina Faso, en Jordanie au Liban, en Indonésie, en Haïti, au Bangladesh et en Colombie, afin de s’assurer de la bonne utilisation des dons. Une évaluation des projets liés à la santé au Bangladesh a été réalisée à l’automne.

Le travail de la Chaîne du Bonheur a été rendu possible grâce à la collaboration de 26 ONG suisses, partenaires de la Fondation, ainsi que 45 associations qui mènent des projets pour les enfants et les jeunes en Suisse.

Le rapport annuel 2018 ainsi que le rapport financier détaillé seront publiés au cours du premier semestre de l’année.