Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Les femmes au centre de la 250ème collecte de la Chaîne du Bonheur

Du 12 au 19 septembre prochain, la Chaîne du Bonheur lancera son 250ème appel aux dons en faveur des personnes en détresse. Une nouvelle étape est ainsi franchie pour la Fondation qui, en 73 ans d’existence, a déjà collecté plus de 1,8 milliard de francs de dons et soutenu plus de 4’000 projets de ses ONG partenaires en Suisse et à l’étranger. Cette collecte emblématique permettra de venir en aide aux femmes dans les crises oubliées.

« Ce résultat unique au monde, nous le devons à la solidarité et à la générosité exemplaire de la population suisse, ainsi qu’au soutien de la SSR et de différents médias privés », déclare Tony Burgener, directeur de la Chaîne du Bonheur, en évoquant l’histoire de la Fondation et les dons de 1,8 milliard de francs collectés.

La Chaîne du Bonheur consacrera sa 250ème collecte aux femmes qui, lors de catastrophes ou de conflits, ne peuvent compter que sur elles-mêmes et doivent assumer de lourdes tâches pour garantir la cohésion et la sécurité du foyer et subvenir aux besoins de la famille. Ces femmes sont fréquemment exposées à des risques de harcèlement sexuel, de viol, de traite humaine ou encore de violence domestique.

Actrices de l’aide humanitaire

La collecte sera axée sur des projets qui donnent le premier rôle aux femmes. Celles-ci sont en effet des actrices clés de l’aide humanitaire, que ce soit pour restaurer les moyens de subsistance, générer et gérer des revenus, mettre en place et animer les structures de formation et d’éducation, ou encore communiquer et lutter pour les droits des femmes.

Crises oubliées

La Chaîne du Bonheur est connue pour se mobiliser lorsque des populations voient leur existence basculer au lendemain de grandes catastrophes. Pour sa 250ème collecte, elle se focalisera sur des crises humanitaires oubliées peu abordées dans les médias, dans des régions où ses ONG partenaires conduisent des projets humanitaires de qualité dont le grand public ignore bien souvent l’existence. La Chaîne du Bonheur aidera également des femmes en difficulté en Suisse à retrouver une vie meilleure.

Le numérique au premier plan

La 250ème collecte sera plus qu’une occasion de saluer le chemin parcouru. Résolument tournée vers l’avenir, la Chaîne du Bonheur complètera son indispensable collaboration avec la SSR et les médias privés en s’appuyant largement sur le numérique pour les appels aux dons et les modalités de paiement. Les possibilités offertes par le don électronique, que ce soit en ligne sur le site de la Fondation (bonheur.ch), par e-banking sur le compte postal 10-15000-6, avec Twint ou sur les réseaux sociaux, contribueront à un résultat de collecte qu’elle espère exemplaire.

Downloads :