Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Pandémie de Coronavirus : Plus de 10 millions de francs collectés et premiers projets soutenus

La Suisse fait preuve d’une solidarité extraordinaire : la collecte lancée suite à la pandémie de coronavirus a déjà passé la barre des 10 millions de francs. . Cette campagne nationale d’appel aux dons est soutenue par la SSR dans toute la Suisse. Une première tranche de 2 millions de francs suisses a  été transférée à nos organisations partenaires éprouvées et expérimentées, Caritas Suisse et la Croix-Rouge suisse. Grâce à la relation bien établie avec ces deux partenaires mandatés pour l’aide immédiate en Suisse, les processus de décision sont courts et l’aide peut être fournie rapidement. Ce soutien financier leur permet d’étendre ou de compléter leurs programmes d’aide existants dans cette situation de crise. Les dons sont toujours possibles et indispensables : en ligne sur www.bonheur.ch ou par e-banking sur le compte postal 10-15000-6 mention « Coronavirus ».

« Bien que tout le monde soit touché par cette crise, d’une manière ou d’une autre, et bien que personne ne sache de quoi demain sera fait, la vague de solidarité envers les plus fragiles de notre pays est impressionnante et émouvante. Grâce à cette générosité, nous sommes déjà en mesure de verser une première tranche de financement à nos organisations partenaires pour qu’elles puissent distribuer une aide immédiate aux personnes dans le besoin », explique Catherine Baud-Lavigne, directrice adjointe de la Chaîne du Bonheur.

En plus du soutien de nos nombreux et fidèles donateurs, les municipalités et les petites entreprises ont également fait preuve d’une grande solidarité. Des entreprises telles que Lindt & Sprüngli et le Groupe Mutuel à travers sa fondation se sont associées à cet élan en versant chacune un million de francs, envoyant ainsi un important signal de solidarité. Les unités d’entreprise de la SSR soutiennent la collecte de fonds de la Chaîne du Bonheur au niveau national par des appels aux dons.

Fonds pour l’aide immédiate

La Chaîne du Bonheur a alloué une première tranche de deux millions de francs pour la mise en œuvre de l’aide immédiate de ses partenaires mandatés, Caritas Suisse et la Croix-Rouge suisse. Elles coordonneront cette aide avec leurs organisations régionales et leurs associations cantonales respectives. En outre, des dons supplémentaires à hauteur de 800’000 francs seront versés aux associations régionales de l’OSEO (oeuvre suisse d’aide ouvrière) et aux organisations cantonales et inter cantonales de Pro Senectute. De manière subsidiaire à l’aide fournie par la Confédération et d’autres institutions, ces organisations utiliseront les fonds de la Chaîne du Bonheur pour soutenir les personnes et les familles gravement affectées par les conséquences économiques, sociales et sanitaires de la pandémie de coronavirus en Suisse. Par exemple, l’aide aux personnes qui étaient déjà touchées par la pauvreté avant la pandémie et dont la situation financière est aujourd’hui encore plus difficile ou qui ont subi une perte de revenus en raison de restrictions qui ne sont pas couvertes par les mesures d’aide de la Confédération ou des assurances sociales.

Les aides en cours doivent maintenant être élargies au vu de la situation actuelle, car de plus en plus de personnes qui vivaient déjà dans des conditions précaires avant la crise du coronavirus se retrouvent maintenant dans une détresse encore plus grande.

Grâce au soutien de la Chaîne du Bonheur

Les organisations d’entraide, qui peuvent désormais élargir ou compléter leur action d’aide grâce aux dons du public reçus par la Chaîne du Bonheur, expriment leur reconnaissance pour ce soutien :

« Tout comme les petites entreprises qui rencontrent des problèmes de liquidités, de nombreuses familles menacées par la pauvreté n’ont plus l’argent nécessaire pour payer leurs factures. Les familles et les personnes seules avec des revenus modestes tombent très vite dans la précarité. Les plus pauvres sont les plus durement touchés », explique Hugo Fasel, directeur de Caritas Suisse.

« Le soutien de la Chaîne du Bonheur en ces temps difficiles permet à nos bénévoles de fournir quotidiennement de la nourriture à des personnes encore plus isolées et vulnérables. De plus nous sommes ainsi en mesure de fournir rapidement et sans complications une aide financière essentielle aux familles ou aux personnes dans le besoin », se réjouit Markus Mader, directeur de la Croix-Rouge suisse.

« Avec ces fonds, nous venons en aide aux personnes qui vivaient déjà au minimum existentiel avant la pandémie de coronavirus et qui, en raison de la perte de leur emploi, se retrouvent dans une situation de détresse financière. Nous pouvons par exemple maintenant soutenir activement des familles monoparentales qui se retrouvent dans la pauvreté », relève Caroline Morel, responsable du Secrétariat national de l’OSEO.

« Grâce à la Chaîne du Bonheur, les 24 organisations cantonales et intercantonales de Pro Senectute peuvent mettre en place rapidement et facilement différents services pour les personnes âgées et offrir leur soutien en cas d’urgence », souligne Alain Huber, directeur de Pro Senectute Suisse.

Les dons sont toujours indispensables et peuvent être versés en ligne sur www.bonheur.ch ou directement sur le compte postal 10-15000-6, mention « Coronavirus ».