Espace médias

Vous trouverez ici tous les communiqués de presse, publications et contacts clés pour la presse.

#

Bilan 2021 : Les plus affectés par le coronavirus au coeur de l’aide de la Chaîne du Bonheur

L’année dernière, dans un contexte assombri par la pandémie, l’action de la Chaîne du Bonheur s’est surtout concentrée sur les plus fragiles face aux conséquences du Covid-19, sur l’aide à l’enfance ainsi que sur le soutien aux populations en Afghanistan et en Haïti. La Fondation a versé 34 millions de francs de dons pour financer un total de 348 projets en faveur de personnes en détresse. Plus de 77% des bénéficiaires de l’aide, soit 6,5 millions, souffrent des conséquences de la pandémie à l’échelle nationale et internationale. Sur l’ensemble de l’année, grâce à la solidarité de la population suisse, la Fondation a collecté plus de 27 millions de francs.

En 2021, la Chaîne du Bonheur a soutenu plus de 8,4 millions de personnes en détresse dans 40 pays différents. La Fondation a financé les projets d’aide de ses ONG partenaires et d’organisations en Suisse à hauteur de plus de 34 millions de francs. Ces contributions, provenant en partie de collectes antérieures, ont assuré une action nationale et internationale auprès des populations les plus affectées par les conséquences de la pandémie de coronavirus, une aide immédiate en Haïti et en Afghanistan, une assistance aux plus vulnérables suite à l’explosion au Liban de 2020 ainsi que la poursuite de la reconstruction après le tsunami en Indonésie de 2018.

Une grande partie des dons engagés l’année dernière ont été dédiés à des projets d’aide en faveur des personnes touchées par les répercussions économiques, sociales et sanitaires de la pandémie en Suisse et dans le monde. En Suisse, ce soutien s’est concrétisé en majorité sous la forme d’aide financière et de services aux personnes affectées (livraisons à domicile, soins, transports).

Au niveau international, la Chaîne du Bonheur a consacré plus de neuf millions de francs pour soutenir les plus fragiles face aux conséquences liées au virus ; elle est présente, par le biais de ses ONG partenaires, dans 18 pays différents. Les projets financés se concentrent sur la vaccination, la prévention, l’accès aux soins et une aide économique aux ménages. Face aux ravages de la pandémie de coronavirus dans le monde, et particulièrement en Inde, la Chaîne du Bonheur a renouvelé fin mai 2021 son appel en faveur des personnes les plus exposées. 6’533’403 francs de dons ont ainsi été collectés.

Célébration du 75ème anniversaire de la Chaîne du Bonheur

En 2021, la Chaîne du Bonheur franchissait le cap important des 75 ans. Une occasion de mieux comprendre la perception de la solidarité au sein de la population suisse, qui est au cœur de sa mission depuis toutes ces années. Pour ce faire, la Fondation a publié le premier « Baromètre de la solidarité de la Chaîne du Bonheur ». Selon les résultats du sondage, la solidarité a été mise à l’épreuve dans le contexte de la pandémie. La Chaîne du Bonheur a appelé la population à resserrer les maillons de la solidarité non seulement dans le cadre de sa collecte anniversaire, mais également pour surmonter les épreuves futures. Face aux crises qui se perpétuent, le travail de la Fondation restera primordial dans les années à venir.

En décembre 2021, pour célébrer cet anniversaire, la Chaîne du Bonheur a appelé la population à se mobiliser pour l’enfance en souffrance en Suisse et dans le monde lors d’une journée nationale de solidarité. Pour ce faire, elle a bénéficié du soutien habituel de la SSR, de Swisscom et de médias privés dont les radios régionales romandes.

Plus de 27 millions de francs de dons collectés en 2021

Outre l’aide en faveur des plus touchés par les conséquences de la pandémie (6’533’403 CHF) et sa collecte anniversaire dédiée à l’enfance en souffrance (7’494’931 CHF), la Chaîne du Bonheur a lancé presque simultanément deux appels aux dons en réponse à deux catastrophes et crises majeures en août 2021.

En Haïti, la population a été frappée par un tremblement de terre qui a provoqué de grands dégâts. 2’039’772 CHF ont été collectés. La majorité des dons ont été immédiatement engagés pour apporter une aide d’urgence aux personnes touchées par la catastrophe. Les ONG partenaires qui connaissaient bien le pays ont pu rapidement assurer un accès à l’eau potable, distribuer des biens de première nécessité ainsi qu’une aide monétaire, et appuyer la réparation des logements.
En Afghanistan, la prise du pouvoir par les talibans a engendré des déplacements massifs au sein d’un pays déjà fragilisé par la sécheresse, les conflits et la pandémie. 4’631’051 francs sont parvenus à la Chaîne du Bonheur dans ce contexte lui permettant de financer une aide de première nécessité. Face à un contexte politique très difficile, les ONG présentes sur le terrain s’adaptent constamment pour venir en aide de façon efficace à la population afghane. L’aide se concentre actuellement sur l’accès aux soins.

Nouvelle directrice à la tête de la Chaîne du Bonheur

L’année 2021 a été marquée par la nomination de Miren Bengoa au poste de directrice à la tête de la Chaîne du Bonheur, qui a pris ses fonctions le 1er janvier dernier. Originaire de Genève et avec un parcours international, Miren Bengoa, âgée de 44 ans, est la première femme à occuper ce poste. Elle bénéficie d’une expérience de plus de 20 ans au sein d’organisations multilatérales, de fondations privées et d’ONG en Suisse et à l’étranger. Après avoir dirigé la Fondation CHANEL à Paris pendant près de 10 ans, elle apporte une solide compétence de gestion financière et de suivi de programmes au sein de la Fondation.

Catherine Baud-Lavigne, actuellement directrice adjointe, responsable des finances et de l’administration, quittera la Fondation fin mars pour se consacrer à de nouvelles activités. Son engagement exemplaire et ses compétences pointues ont fait d’elle un maillon indispensable de cette chaîne humaine. Au cours de ses 21 ans de collaboration, elle a contribué à ce que la Fondation reste pertinente et fiable, s’adapte à de multiples évolutions du domaine et franchisse avec succès le cap des 75 ans.

Le rapport annuel complet 2021 de la Fondation incluant les états financiers sera publié au cours du premier semestre 2022.